Heidi et les médias sociaux…

Heidi sur le net!

Comme vous le savez probablement, Heidi c’est la petite Schnauzer qui a donné son nom à Heidi & cie.

Donc comme elle a un peu de difficulté avec l’ordinateur, c’est principalement son maître, Sylvain, qui parle pour elle sur les médias sociaux 🙂

Et… il parle presque autant qu’elle jappe…

En fait c’est toute une révolution qui frappe Heidi & cie ces derniers mois…

Facebook, un incontournable

Comme la plupart des entreprises, le site web a été mis en place dès le début mais, il y presque deux ans maintenant, ce fut la découverte de Facebook.  On y trouve également des pages pour chacune de nos boutiques.

Quel plaisir !!!  (Là on en a jappé un coup!)  Cette application est vraiment plaisante et on a pu rejoindre plusieurs de nos amis et clients!

Mais la vraie révolution a commencée il y a quelques mois seulement !

Et Twitter arrive…

Ce fut la découverte de Twitter !  Là on  (Heidi via Sylvain) a un fun fou à twitter…  On peut suivre des conversations intéressantes et, on a pu se faire plusieurs nouveaux amis!  Et spécialement pour Twitter, les #HeidiConfidence ont été créées. Heidi nous raconte de petites anecdotes amusantes à tous les jours.  🙂

Et des vidéos sur YouTube

On a de plus ouvert un compte YouTube afin de partager des vidéos.  On se sert de ce média bien sûr pour faire connaître notre commerce mais le but principal est de diffuser de l’information sur plusieurs disciplines canines (agilité, canicross, freestyle…) et sur des sujets très importants tels que l’alimentation, l’éducation canine ou des sujets sociaux de l’heure tel que les usines à chiots.

Finalement, nous sommes bien fier de notre blogue et, on adore cet outil!  On peut y créer des billets qui parlent de nos valeurs d’entreprise, de nos produits et services et de nos activités.

Finalement, le plus grand intérêt de tous ces médias, est que l’on peut établir un contact privilégié avec nos amis et lecteurs et c’est très gratifiant !

Et pour finir… voilà une autre confidence, non elle ne vient pas de Heidi, mais pour faire changement, de Sylvain…

« Pendant que je m’amuse sur tous ces médias, la plupart du temps, Heidi est couchée à coté de moi, la tête sur mon genou, et elle regarde l’écran.  Il m’arrive alors de me demander si elle approuverait ou non tout ce que j’écris… «